Zones archéologiques

Temples de Hagar Qim et Mnajdra

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress
  • Localité

    Malte

  • Année

    2016

  • Projet architectural

    Arch. W. Hunziker et ing. M. Kiefer

  • Projet Membrane

    Form TL, Germania

  • Aire

    4.820 mq

  • Tissu

    PTFE

  • Typologie

    Zones archéologiques - Couverture par site archéologique

  • canobbio icon white

    Installations de Canobbio Textile

    Aide à la conception des membranes, fourniture et conditionnement des membranes, détails de fixation, détails de tension, câbles, installation.

Temples de Hagar Qim et Mnajdra - Malte

Pour Canobbio Textile, les deux structures de traction ont sans aucun doute été les réalisations les plus complexes en raison de certains facteurs tels que: l’exposition totale de la zone aux agents atmosphériques, l’extrême délicatesse du site archéologique et l’impossibilité conséquente d’opérer dans la zone avec des moyens de levage.

Ils ont été construits entre 3600 et 2500 av. J.-C. et correspondent à des monuments similaires en Angleterre, en Irlande et dans le nord de la France. Les alignements astronomiques ont été reconnus d’abord au temple de Mnajdra et plus tard aussi à Hagar Qim. Mnajdra prédit le premier jour des quatre saisons, solstices et équinoxes et a en fait gagné le surnom de « calendrier de pierre ». L’installation de couvertures textiles sur les deux temples a été choisie pour la possibilité qu’elle offrait de retarder immédiatement et significativement les principales causes de détérioration des temples eux-mêmes, tout en permettant de poursuivre les recherches pour consolider les structures et restaurer leur élasticité aux éléments. Avec ce type de couverture, en effet, l’intervention est à faible risque, rapide et réversible. La forme de chaque toit ainsi que les points d’ancrage au sol ont été soigneusement étudiés et adaptés à la topographie des sites respectifs ainsi qu’après avoir pris en compte les différentes vues ainsi que les équinoxes et les solstices. Le membrane de couverture est en fibre de verre recouverte de PTFE blanc et la structure de support est en acier gris mat. La membrane filtre la lumière du jour en la réduisant d’environ 10 à 15 % par rapport à l’intensité naturelle. Les temples peuvent donc être visités et appréciés sous la lumière naturelle. »

Voir les autres projets réalisés